• Bonjour !

    Voici donc le dernier article concernant cette visite magique ....

    Un chantier de construction de château impliquait une telle activité que très vite on battait monnaie ...

    L'artisan en action ?

    En plus de tous ces artisans, il y avait aussi sur ce chantier de Guedelon le boulanger appelé autrefois talmelier .... Nous avons goûté ce pain au levain absolument délicieux ! Hélas pas de photos car la boutique, petite, était pleine de touristes !

    Et maintenant pour clore cette jolie balade, quelques photos !

     

     

     

     

     

     

    Voilà une source de photos pour un album scrappé ! (J'ai déjà commencé hihihi !)

    Bon week-end du 15 août à tous !

    Biz de Filmagique

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Bonjour !

    Me revoilà avec la suite de cette visite au chantier médiéval de construction du château de Guedelon .

    En plus des animaux de la ferme, on produit sur le site même les plantes nécessaires . D'où ce magnifique potager :

    Bien ! Nous avons pourvu aux besoins alimentaires de la communauté ... Il faut se vêtir maintenant ! Et nous voilà en route vers l'atelier de la teinturière :

    Pigments naturels bien sûr ! Végétaux ou minéraux, ils servaient tant pour la teinture de vêtements que pour la déco des murs !

    Mais revenons à la construction même du château .

    Un corps de métier absolument indispensable est celui des forgerons ! Ils fabriquent et réparent les outils en permanence !

    Par exemple, un ciseau de tailleur de pierre doit être aiguisé entre 1 heure et 1 demi-journée de travail !!!!!!! Autant dire que les forgerons ne chôment pas !

    D'autant que le minerai de fer est aussi extrait par eux de la roche ferreuse de la carrière ! A eux le travail de confection et d'entretien des outils et tout le travail de ferronnerie des portes et vantaux du château ! Et cela n'est pas que décoratif ... La ferronnerie avait pour but de renforcer la solidité des ouvertures en bois !

    Parlons maintenant des tuiliers ...

    Les tuiliers confectionnent donc les tuiles bien sûr mais aussi les pavements des sols du château !

    Rien que de regarder le gamin étaler son argile, j'avais mal aux poignets !

    La maitrise de la cuisson des tuiles ne s'est pas faite en un jour ! Les artisans ont dû retrouver des documents et s'adapter ! Plusieurs cuissons ont dû être faites pour trouver LA bonne ...

    D'ailleurs, c'est pour cela que le toit a plusieurs couleurs ... A droite, plus sombres, les tuiles ont un peu trop cuit .... A gauche c'est parfait !


    Enfin rien ne serait possible sans pain ! Et pour cela il faut un moulin, présent, lui aussi sur le site ! Lors de notre visite, il était en réparation et n'a donc pas fonctionné .... Mais il est superbe quand même !

    J'ai même appris d'où vient la comptine "Meunier tu dors" ...

    Il fallait être très vigilant car la meule chauffait beaucoup pendant son travail et la farine est explosive ( ah bon ! je ne savais pas çà moi !) d'où le risque d'incendie en cas de négligence ! Et sans moulin pas de pain ! Sachant qu'à l'époque les assiettes n'existaient pas et qu'on mangeait dans une miche de pain (enfin au château car les plus pauvres mangeaient LA MICHE eux ! et probablement pas grand chose dedans ...)

    Voilà donc une visite riche d'enseignements car nous sommes arrivés sur site à midi et nous reprenions la voiture à 17 h 30, rompus mais tellement éblouis !

    Et c'est là qu'on s'aperçoit que nous autres, n'avons rien inventé ... Tout juste amélioré ... Pas bêtes nos ancêtres !

    Je ferais un dernier article avec de jolies photos comme çà pour le plaisir des yeux !

    A bientôt ?

    Biz de Filmagique

     

     

    Enregistrer

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Bonjour !

    Me voici de retour pour vous parler de ce chantier incroyable qu'est Guedelon ...

    Les artisans sont présents et tout à fait disponibles pour répondre aux questions des touristes ! C'est chouette !

    On y va ?

    Tout d'abord une maquette s'impose !

    Avant toute chose il faut extraire la pierre de la carrière voisine : c'est le travail des carriers .

    Pour transporter ces pierres vers les tailleurs, une charrette tirée par un beau cheval robuste et travailleur !

    Direction l'atelier des tailleurs de pierres .

    Pas de photos des tailleurs de pierre : c'était l'heure de la pause-repas !

    Bon on va dire que les murs sont montés .... Ah si j'oubliais, ils ne tiennent pas comme çà les murs ! Il faut les lier au mortier ...

     

     

    Parlons maintenant des charpentiers ! Ils font la charpente bien sûr mais pas que ! Tous les outils ont des manches en bois ... Les échaffaudages sont en bois ... Ils ont donc du travail !

    Et avant toute chose, ils ont construit les ateliers bien sûr !

    Ah ! si j'avais appris la géométrie concrètement comme çà, j'aurais compris ! D'ailleurs, Thales et Pythagore ont retrouvé grâce à mes yeux du coup !

    Mais sur un chantier, il y a aussi toute la vie quotidienne !

    Pour transporter, conserver les petits objets, on fait appel à la vannière !

    Désolée pour les intrus sur les photos (comme cette main qui voulait attirer l'attention du chien ) mais bien entendu, nous étions trèèèèèèèèèès nombreux sur le site !

    J'en profite pour rétablir la vérité sur les chevaux et autres équidés du Moyen-Age :

    Désolée, la photo est de travers mais impossible de faire autrement sauf à me courber en une posture impossible pour moi !

    Puisque nous voici à parler animaux, je vous parle maintenant des animaux de ferme présents sur le site ! Je vous l'ai dit, un chantier c'est toute une société qui s'installe en un village !

    Les porcs, grassouillets, prennent le soleil après leur bain de boue ! Mieux qu'une thalasso ! happy

    Un paon se promène tranquillou parmi les touristes :

    Et des oies font une visite en groupe !

    La meneuse, très cabotine, tenait à prendre la pose ! Elle m'a même suivie un peu, trouvant sans doute que la séance photo était trop courte !wink2

    Je vous montre la suite dans un prochain article !

    Bonne journée

    Biz de Filmagique

     

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Bonjour !

     

    Nous étions de mariage le week-end dernier ! En Bourgogne, dans le Morvan exactement ... Du coup, remontant vers notre Normandie, nous nous sommes dit qu'une petite halte sur le parcours nous permettrait de visiter le château chantier médiéval de Guedelon ....

     

    Ah que voilà une bonne idée ! C'est super beau et intéressant !

     

    Construire à partir de rien un château type Philippe-Auguste en profitant du site : présence d'une carrière, d'une forêt abondante et de cours d'eau .

     

    Pas loin de vingt ans qu'ils ont commencé et maintenant voilà où ils en sont :

     

     

    Voilà ce que l'on découvre en arrivant sur le site .

     

    Puis l'émerveillement va croissant :

     

     

    Les artisans hautement qualifiés font un travail de titan en respectant les méthodes de construction du Moyen-Age .

     

    Tout est fait sur place . Dans un prochain article, je vous montrerais ces artisans en action !

     

    Retournons donc dans ce château pour continuer notre balade !

     

    Pas de grue moderne bien sûr ! Les charges (souvent très lourdes [350 à 500 kilos !] et peu maniables sont montées à l'aide d'un ingénieux système de cage à écureuil !

     

     

    A l'époque un château se "montait" en 5 à 6 ans suivant le nombre d'ouvriers disponibles ! Celui-ci se fera vraisemblablement en 25 ou 30 ans ! Ben vi ! A l'époque que nenni des 35 heures ! On bossait du lever au coucher du soleil ! Certes le chantier était interrompu pour les fêtes religieuses (nombreuses !) et pendant l'hiver . Pourquoi l'hiver ? Parce que le mortier ne sèche pas en hiver !

     

    Les pierres sont extraites de la carrière, taillées et assemblées selon les ordres du maître d'oeuvre avec les dimensions choisies (toise : hauteur du seigneur commanditaire du château (donc chaque château a sa propre mesure !!!!!) - coudée (idem : la longueur du bras du seigneur) - paume : idem ! etc .... )

     

    Pour simplifier le travail, le maître d'oeuvre avait une sorte d'étalon : une tige de bois soigneusement étalonnée qui devait servir pour tout le chantier . Ce bâton s'appelle la pige . Du coup lorsqu'un nouvel ouvrier arrive sur le chantier on lui fournit une pige pour qu'il s'adapte au chantier qu'il va intégrer . Cela ne vous dit rien ? Ben vi : il a pigé ! Et dans sa carrière l'ouvrier comptait ses piges ! Pas ses années non ! Le nombre de chantiers qu'il avait fréquentés !

     

    Bon revenons à notre Guedelon !

     

    La photo ci-dessus nous montre un échaffaudage à l'ancienne ! Un échaffaudage à boulins . Kezako ? Les trous de boulins sont ces trous que l'on voit également répartis sur le mur : ils servaient à enfoncer des pièces de bois et jambes de force pour supporter la plate-forme de travail . Pourquoi ce système ? Parce que c'est pratique et que une fois le travail terminé, on rebouche le trou de boulin avec une pierre taillée mais que si cela s'avère nécessaire pour une réparation, on peut desceller cette pierre et remonter un échaffaudage ! Futés nos ancêtres !

     

     

    Tout, absolument tout est fait sur place ! La seule contrainte par rapport à l'inspection du travail moderne est que TOUS les intervenants ont des chaussures de sécurité et que les échafaudages sont sécurisés par une visserie moderne (discrète d'ailleurs !) - Ah oui ! Les tours ont des filets aussi ! A l'époque çà ne leur serait même pas venu à l'idée ! 

     

    J'ai appris une chose aussi ! Les tours gardaient leur dernier échaffaudage sur le pourtour pour ajouter un poste de tir pour les archers qui pouvaient tirer sur les téméraires qui se seraient aventurés jusqu'au fossé sec . Fossé pas si sec que çà d'ailleurs car plantés de végétaux épineux voire plus !

     

    Profitons-en pour vous montrer les toilettes . Pourquoi ? Parce que le "contenu" servait aussi à "entretenir" ces végétaux dissuasifs ! Rien ne se perd etc ..... lol !

    Il n'y a pas que les tours ! Voici maintenant l'intérieur avec le corps de logis . Le seigneur y vivait, rendait justice et recevait .

    Quelques détails architecturaux, cela vous tente ?

    Où l'on voit l'utilité des mathématiques ....

    D'ailleurs je vous présente un maître d'oeuvre de cette époque :

    Et j'ai appris que ces bâtisseurs utilisaient une invention encore plus ancienne ! Si si ! La corde à treize noeuds inventée par les égyptiens !

    Treize noeuds et douze intervalles : on peut faire toutes les figures géométriques utiles ! Essayez vous verrez !

    Un peu de déco intérieure maintenant ?

    Ci-dessus la salle pour recevoir : la aula qui donnera plus tard le nom de hall ...

    On y mange, fait la fête et dort . On y rend aussi la justice .

    Volontairement sans plafond pour la majesté du lieu et aussi pour la lumière .

    Fresque de la chambre faite avec des pigments minéraux et végétaux qui donne un résultat sobre et élégant je trouve ...

    Dans un prochain article, je vous parle des artisans et vous montre les ateliers en pleine action !

    A tout bientôt

    Bonne soirée

    Biz de Filmagique

     

     



     

     

     

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Bonjour !

    Ma ville fête ses 500 ans d'existence .... Bon anniversaire Le Havre !

    Pour cela, la municipalité avait programmé un feu d'artifice exceptionnel .... Des années que je ne suis pas allée à ce genre de manifestation ! Pas à cause du feu d'artifice lui-même mais plutôt par peur de la foule ! Mais bon là, monsieur Filmagique et moi-même nous sommes fait violence ! ptdr !

    Je vous fais grâce des douleurs articulaires du lendemain ! ouch (nous étions assis fort longtemps sur les galets !!!! aie aie aie !)

    J'ai fait quelques photos intéressantes ou rigolotes . Je les partage avec vous !

     

     

     

     

     

     

     

    Voilà !

    Bon dimanche à tous

    Biz de Filmagique

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique